Installer un monte escalier dans votre maison

Lecture 3 min.
Illustration guiderenovation

Monte escalier : par où commencer ?

Il devient parfois difficile avec l'âge qui avance ou lorsque l'on se trouve en situation de handicap de pouvoir monter aux étages supérieurs sans connaître de difficultés.

Le monte escaliers permet alors de faciliter les mouvements et déplacements des habitants, de haut en bas et de bas en haut. Il s'agit d'un siège ou d'une assise qui est fixée à une rampe longeant le garde-corps de l'escalier ou encore le long d'un mur.

L'appareil peut relier un ou plusieurs étages. Généralement, la personne à mobilité réduite peut commander montées et descentes depuis son assise.

Notre conseil pour vous lancer : il existe énormément d'options et de modèles différents, qui seront plus ou moins adaptés à votre logement. Alors, demandez au moins cinq devis avant de commander.

Illustration
Combien coûterait la rénovation de votre maison ?Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville.
Estimez

Quels sont les différents types de monte-escaliers ?

Dans la mesure où votre escalier existant est plus large que 63 centimètres, toutes les options s'offriront à vous.
Deux grandes familles de monte escalier existent :

  • Les sièges monte escaliers : ils peuvent être droits, courbes, en colimaçon; fixés à droite ou à gauche indifférent. La personne s'assoit sur un siège.
  • Les plateformes monte escaliers : elles ont pour vocation à transborder un fauteuil roulant. Elles peuvent être obliques droites ou obliques courbes. Elles peuvent être installées à l’extérieur de la maison.

Il existe de nombreuses options, comme la détection d'obstacle, les sièges pivotants, les rails relevables ou encore les arrêts d'urgence. Sans oublier les batteries de secours en sécurité au cas ou l'électricité soit intempestivement coupée.

Illustration
Comparez les artisans près de chez moiTrouvez en 3 clics des pros qualifiés dans votre ville.
Comparez

Quel prix pour un monte escalier ?

Suivant les fabricants et les produits, la taille et le nombre d'étages, l'amplitude de prix pourra aller de 3 000 à 15 000 euros. Une plateforme élévatrice pourra même coûter jusqu'à 20 000 euros. D'où l'importance des devis.

  • Monte escalier droit : à partir de 3 500 euros
  • Monte escalier tournant : à partir de 7 000 euros
  • Monte escalier extérieur : à partir de 8 000 euros
  • Monte escalier colimaçon : à partir de 8 000 euros
  • Chaise élévatrice : à partir de 10 000 euros

Des prix auxquels il faut rajouter les coûts d'installation et la consommation électrique.

Des aides pour l'installation

Il existe un vaste panel d'aides pour aider les personnes à faire installer un monte escaliers dans leur maison, pour un meilleur accès aux étages. Petit tour d'horizon.

L'Anah : le programme Habiter facile

L'agence nationale pour l'amélioration de l'habitat (Anah) propose des aides dans l'accompagnement des personnes âgées ou en situation de handicap pour l'amélioration de leur habitat, au travers d'un programme dénommé "Habiter facile".
Des aides orientées pour le maintien au domicile de ses individus. Le monte escalier fait bien évidemment parti des matériels admis.

  • Une aide jusqu’à 10 000 euros et 50 % maximum du montant total des travaux hors taxes pour les revenus estimés "très modestes".
  • Une aide de jusqu'à 7 000 euros et 35 % maximum du montant total des travaux hors taxes pour les revenus estimés "modestes".

Les avantages fiscaux : TVA et crédit d'impôt

Les taux de TVA sont généralement réduits de 20 à 5,5 % dans le cadre de l'installation d'un monte escaliers.

Le crédit d'impôt peut aller jusqu'à 25 % du montant des travaux si ces derniers sont réalisés par l'entreprise où a été acheté le monte escalier. Le montant du crédit d'impôt est plafonné à 5 000 euros pour une personne seule et à 10 000 euros pour un couple.

Le conseil départemental de résidence

C'est une des compétences des conseils départementaux (ex-conseils généraux) : l'aide aux personnes handicapées via les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH).
Une aide réservée au moins de 60 ans ou plus de 60 ans qui travaillent. Après avis d'une commission ad hoc, l'aide peut aller jusqu'à 100 %.

Illustration
Estimez les coûts pour rénover votre maison !Les tarifs peuvent varier selon votre projet et votre ville.
Estimez